Le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles

Depuis 10 ans, c’est l’hécatombe chez les abeilles du monde entier. On appelle cela le CCD, en français, syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, phénomène de mortalité anormale et récurrente. Ce terme est apparu en 1998. La disparition des abeilles est remarquée partout dans le monde, mais plus particulièrement en Europe et en Amérique du Nord. Le peu d’études fait à ce sujet fait planer une inquiétude sur l’ampleur de cette diminution car pour l’instant les pertes identifiées sont très alarmantes. En Europe, la mortalité des abeilles domestiques est de 20% par an. En France, 30% des colonies d’abeilles disparaissent chaque année depuis 1995, et la France a perdu en 10 ans, 15 0000 apiculteurs. 25 % des apiculteurs japonais déclarent être confrontés au même phénomène…
Cela a un impact sur la quantité de miel bien sûr : en France, on est passé de 35000 tonnes produites en 1990 à 15000 de nos jours, c’est plus de 50% de production en moins !
Mais le plus grave, c’est l’impact de la pollinisation. Les abeilles assurent la reproduction de plus de 80% des espèces végétales mais en Chine, l’usage massif des pesticides a anéanti dans certaines régions très industrialisées toutes les abeilles, et c’est l’homme qui doit polliniser les fleurs tout seul !!!
Le paradoxe est que le nombre d’abeilles ne cesse de diminuer alors que l’exploitation agricole mondiale a augmenté avec son grand besoin de pollinisateur : écart énorme entre demande et possibilité !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s