Les Monocultures 

Les monocultures peuvent nous paraître limitées ou de taille modérée à l’échelle de l’homme mais à l’échelle d’une abeille, elles ne peuvent paraître qu’immenses et interminables. Néanmoins, malgré tout ce qui existe autour de nous, les monocultures ont une fin et ne constituent pas des sources illimitées dans lesquelles les abeilles peuvent puiser éternellement.

Une monoculture est une forme d’agriculture qui repose sur l’exploitation d’une seule espèce végétale durant quelques mois. Les espèces cultivées peuvent alors varier avec les années. Néanmoins, cette agriculture reste déconseillée d’un point de vue agronomique car elle entraîne bien souvent l’épuisement des sols et peut poser des problèmes vis-à-vis du développement de maladies ainsi qu’à la biodiversité.

Depuis quelques années, il y a une uniformisation des paysages principalement observée dans les campagnes, qui a transformé les grandes prairies naturelles en grands champs de céréales qui ne sont pas toujours bons pour les abeilles. Dans de nombreux pays, les différents types de fleurs essentielles pour les abeilles ont disparues à cause de l’homme.

Chaque sorte d’abeilles n’utilise pas les mêmes types de végétaux biens spécifiques. Par exemple, la Mellitta Tricincta qui se focalise principalement sur l’Odontite Vernus.img_1333

Nous pouvons donc voir que les monocultures sont néfastes pour les abeilles car elles suppriment certaines espèces florales qui peuvent constituer de très bonnes ressources pour les abeilles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s